Le saviez-vous ? Aujourd’hui, seul 1 % des cours d’eau français sont en excellent état de conservation alors que 85 % de l’électricité que nous produisons de sources dites « renouvelables » provient de cette même ressource : l’eau. Entreprise aux valeurs fortes, WattValue fait le choix, depuis 2014, de s’engager auprès du « Fonds de Conservation des Rivières Sauvages ». Dans cet article intitulé « WattValue, une entreprise engagée pour les rivières sauvages et la biodiversité », nous allons vous parler plus en détails du projet « Rivières Sauvages », de son actualité et de notre choix de s’engager dans ce projet.

 

rivières sauvages

 

Vous souhaitez mieux connaitre notre entreprise ? Téléchargez notre livret de présentation

 

Le projet « Rivières Sauvages » : qu’est-ce-que c’est ?

 

On dit d’une rivière qu’elle est « sauvage » lorsque cette dernière n’a pas été impactée par les activités humaines.

Malgré une réglementation à l’échelle française et européenne qui n’a de cesse d’évoluer en matière d’environnement et d’énergie, ces « rivières joyaux » qui ne représentent aujourd’hui plus que 1 % des cours d’eau français, ne sont pas mises à l’abri.

Suite à cela, en 2007, des acteurs locaux en partenariat avec des associations de défense de l’environnement se sont regroupés et ont créé le label national « Site Rivières Sauvages ». Porté par le European Rivers Network (ERN France), ce dernier permet d’œuvrer pour la conservation et la valorisation de ces cours d’eau rares.

Le label est construit sur une grille aux critères à la fois techniques et scientifiques permettant de mesurer la naturalité de l’écosystème au sein duquel évolue la rivière en question, la bonne gouvernance du site où elle se situe ainsi que les risques liés à la fréquentation d’un milieu naturel fragile.

En concertation avec les acteurs locaux présents sur lesdits sites (pêcheurs, gardes forestiers, élus, riverains ou bien encore agriculteurs), Rivières Sauvages met en place un plan d’actions qui permet :

  • d’améliorer les pratiques agricoles en cours
  • de retirer les ouvrages inutiles
  • de restaurer la présence des populations piscicoles

Depuis 2014, 18 rivières ont reçu le label national « Site Rivières Sauvages » :

  • l’Artoise (Aisne)
  • la Valserine (Ain)
  • la Dorches (Ain)
  • la Vézeronce (Ain)
  • la Gioune (Creuse)
  • le Pic (Creuse)
  • la Haute Beaume (Ardèche)
  • la Drobie (Ardèche)
  • le Léguer et le Guic (Côtes d’Armor)
  • la Grande Leyre (Landes)
  • le Taravo (Corse du Sud)
  • le Nant Bénin (Savoie)
  • le Galeizon (Gard – Lozère)
  • le Salindre (Gard)
  • le Cians (Alpes Maritimes)
  • la Roudoule (Alpes Maritimes)
  • le Vallon de Cante (Var – Alpes Maritimes)
  • le Vallon d’Amen (Var – Alpes Maritimes)

Le label est cofinancé par des capitaux privés provenant d’une levée de fonds réalisée par le fonds « Rivières Sauvages ».

 

Rivières Sauvages dans l’actualité

 

Reconnu par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire, le projet “Rivières Sauvages” est présent dans l’actualité.

Le Journal Télévisé (JT) du 13 août de TF1

 

Le 13 août dernier, lors du JT de 13h, un reportage a été dédié à une des rivières joyaux portées par le projet Rivières Sauvages dans les Alpes-Maritimes.

Reportage du 6 septembre de France Bleu Lozère

 

Le projet “Rivières Sauvages” est également présent sur nos radios. Dans un reportage datant du 6 septembre, France Bleu Lozère a mis en lumière une des autres rivières portées par le projet : le Galeizon.

Pour en savoir plus, vous pouvez visionner l’intégralité des interviews ainsi que l’article de France Bleu Lozère ici.

WattValue : entreprise engagée et pionnière du projet

 

Sachant que 85 % de l’électricité renouvelable provient de l’eau en France, et donc, qu’une partie de notre avenir énergétique dépend de nos rivières, WattValue, entreprise labellisée « B Corp » et aux valeurs fortes, a choisi depuis 2014, de s’engager en cofinançant le label national « site Rivières Sauvages ».

Pour ce faire, les offres d’énergie renouvelable et d’internet vert de WattValue comprennent ce qu’on appelle une contribution « amélioration environnementale ». L’entreprise reverse une partie du chiffre d’affaire issu de son service d’énergie renouvelable et d’internet vert au projet « Rivières Sauvages ». Cela signifie qu’en souscrivant à ces contrats, votre entreprise soutient également ce projet.

Entièrement transparente, l’entreprise fait certifier par organisme indépendant de certification, l’ensemble de ses déclarations et démarches. L’objectif de l’entreprise est d’apporter une démarche durable de soutien à la production d’électricité renouvelable au bénéfice de la biodiversité !

« Pour WattValue, la transition écologique ne se résume pas au soutien aux énergies renouvelables : nous voulons aller plus loin. Travailler avec Rivières Sauvages, c’est la volonté de contribuer à des projets concrets, ancrés dans nos territoires, avec des améliorations directes pour les cours d’eau. » Jérôme SIMON, Fondateur de WattValue

électricité d'origine renouvelable

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !