En tant que consommateur professionnel de gaz naturel, vous avez constaté que votre compteur affiche des mètres cubes (m3) alors que votre facture affiche un paiement sur des kilowattheures consommés. Vous ne comprenez pas pourquoi cette conversion est appliquée et vous souhaiteriez en savoir plus afin de mieux comprendre votre facture de gaz naturel. Dans cet article « Conversion M3 en kWh définition », nous allons vous expliquer pourquoi il y a cette conversion et comment cela est représenté sur votre facture finale de gaz naturel.

 

CTA

 

Vous souhaitez en savoir plus sur votre facture de gaz naturel ? Téléchargez notre e-book « 5 points-clés pour gérer au mieux sa facture d’énergie »

 

Comment se structure une facture de gaz naturel professionnelle ?

 

La facture de gaz naturel des entreprises se décompose en trois parties représentant chacune un tiers du montant global facturé :

  1. Le prix de la molécule de gaz naturel ;
  2. L’acheminement ;
  3. Les taxes et contribution.

 

Le M: qu’est-ce-que c’est ?

 

Le mètre cube, également connu sous le nom de « M3 », est l’unité qui permet de mesurer un volume.

Le gaz naturel, présent sur les marchés de l’énergie, peut se trouver sous différents états. Ce dernier peut être trouvé soit à l’état liquide, soit à l’état gazeux.

Pour les consommateurs professionnels, le gaz naturel consommé est à l’état liquide. Le compteur mesure donc un volume de gaz naturel consommé par un site de consommation donné.

Pourquoi passe-t-on du m3 au kWh ?

 

Une fois que le volume de gaz naturel consommé a été mesuré par le compteur, le fournisseur de gaz naturel doit opérer une conversion pour passer d’un volume à une énergie consommée.

Cette conversion lui permet ainsi de pouvoir facturer le consommateur final pour l’énergie qu’il a consommée.

 

Comment passe-t-on du m3 au kWh ?

 

Pour réaliser cette opération, le fournisseur applique ce qu’on appelle un « coefficient de conversion ».

Ce coefficient de conversion se situe généralement entre 9 et 12,5 kWh / m3 pour les consommateurs professionnels de gaz naturel.

Ce coefficient est corrélé à plusieurs facteurs que sont :

  • La qualité du gaz consommée ;
  • Les conditions de livraison du gaz consommé ;
  • La pression nécessaire pour fournir un point de consommation donné.

 

Comment est fixé ce coefficient de conversion ?

 

Le coefficient de conversion appliqué par les fournisseurs de gaz naturel est fixé par les gestionnaires des réseaux de gaz naturel.

Pour ce faire, les gestionnaires utilisent, de façon journalière, les informations qui sont transmises par les gestionnaires des réseaux de transport de gaz naturel.

 

WattValue, le partenaire des entreprises pour gérer efficacement leur facture de gaz naturel

 

Société de services à l’énergie pour les professionnels depuis 2006, WattValue accompagne les professionnels de toutes tailles et de tous secteurs en France métropolitaine dans la négociation et la gestion de long terme de gaz naturel.

De plus, notre équipe d’experts propose un système de vérification de factures pour s’assurer que toutes les données du contrat de fourniture négocié sont bien appliquées. Cela est notamment le cas pour le volume consommé, le coefficient de conversion appliqué et donc le nombre de kWh qui est facturé.

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !