La crise sanitaire a eu un impact relativement important sur la mondialisation et a notamment bousculé le marché de l’énergie. D’un côté, nous étions à la limite d’un krach boursier, le prix du pétrole a connu une baisse historique, et le prix de l’électricité n’avait pas été aussi bas depuis plus de deux ans ! Mais cela a pu être une opportunité pour vous, professionnels. La négociation de vos contrats d’énergie a pu se faire rapidement et aux meilleurs prix. D’un autre côté, l’utilisation des énergies renouvelables n’a jamais été aussi importante. 6 mois plus tard, nous faisons un état des lieux du marché de l’énergie. Entre chiffres clés et réglementation, qu’en est-il ? 

état des lieux du marché de l'énergie - image

État des lieux en Europe, un impact réel du COVID

Chiffre clés

Pour info : En 1996 (électricité) et 1998 (gaz), afin d’harmoniser et de libéraliser le marché intérieur européen de l’énergie, l’accès au marché est ouvert, il devient plus transparent et la réglementation protège les consommateurs d’énergie, notamment grâce à une interconnexion et un approvisionnement adéquat. 

Les objectifs de la CRE (Commission de Régulation des Énergies) pour 2020 fixés en 2016 pour le Paquet d’Energie propre pour tous les Européens en Europe, lié au climat et à l’énergie étaient : 

En ce début septembre 2020, nous n’avons pas l’ensemble des chiffres qui nous montrent la réussite ou non des objectifs. Mais des données concrètes concernant la production d’électricité sont tout de même disponibles. 

En effet, on constate que les énergies renouvelables ont généré plus d’électricité que les énergies fossiles en 2020, et représentent 40% de l’énergie produite dans les 27 pays d’Europe en valeur absolue. On constate donc 11% de progression pour les énergies renouvelable en Europe. Le solaire a progressé de 16%, l’hydroélectricité de 12% et l’éolien de 11%. Ce sont des augmentations historiques ! De ce fait, les émissions de CO2 ont baissé de 23% en 2020. En somme, l’éolien et le solaire ont généré à eux seuls 21% de l’électricité européenne : le Danemark a ainsi couvert 64% de sa production d’électricité avec des énergies renouvelables, l’Irlande 49% et l’Allemagne 42%. 

En parallèle, la production de centrales à charbon et la production de gaz ont reculé de 32 % et de 6%, respectivement, en Europe, lors des 6 derniers mois. 

Globalement, l’ensemble des pays a consommé en proportion plus d’énergie renouvelable et ont produit moins d’électricité à partir d’énergies fossiles. La production nucléaire, quant à elle, est en baisse constante depuis 2017 en Europe, avec une volonté des pays du continent d’en produire le moins possible.   

Pour info : afin d’atteindre les objectifs et limiter les conséquences liées à la crise sanitaire, l’ensemble des pays ont mis en place un Plan de Relance propre à eux. 

Que se passe-t-il en France ?

 

En ce début d’année 2020, nous constatons une baisse historique de 15% de la consommation d’électricité. Cette baisse est dû à l’effet Covid-19 et à un changement d’habitude lié au travail, mais cela aurait pu reprendre de plus bel au cours de l’été. Cela n’a pas été le cas. Et la météo n’est pas en reste : la canicule était bien présente et bien agressive cette année, pourtant, la climatisation n’a pas fait augmenter la consommation d’électricité (entre autres). Peut-être est-ce simplement le fait d’un changement de mentalité et d’une volonté de moins et mieux consommer.

On peut notamment comparer deux chiffres : 

  • 46 000 MW : la puissance moyenne d’électricité entre le 16 juillet 2020 et le 16 août 2020
  • 49 000 MW : la puissance moyenne d’électricité entre le 16 juillet 2019 et le 16 août 2019

Dans un précédent article, nous comparons les prix de l’électricité et du gaz en France entre mars 2020 et mars 2019 : pour le consulter.

Suite à ces chiffres, nous avons cherché à comparer le prix de gros de ces énergies sur le mois de juillet également : 

  • Lors du pic de consommation du 31 juillet2020, le prix de gros de l’électricité était de 43,01 €/MWh
  • Lors du pic de consommation du 31 juillet 2020, le prix de gros de l’électricité était de 39,59€

On peut donc constater une augmentation, par rapport à juillet 2019, mais également par rapport à mars 2020. 

La corrélation historique entre énergie fossile et électricité disparaît-elle ? Le pétrole et le gaz ont été en forte chute et ne semblent pas prêts à augmenter de ci-tôt, la surproduction étant endémique. Les investissements dans les secteurs de la production et de la distribution de l’énergie fossile (surtout !) ne font que baisser.

« Il faut non seulement maintenir le cap de la lutte contre le changement climatique, mais aussi en affermir les moyens en donnant plus de valeur au long terme et plus de crédit à l’action publique » source : terra nova – coronavirus : regards sur une crise.  

Les prix ont fortement varié ces derniers mois, ainsi que la consommation. Après le constat du changement de comportement des consommateurs d’énergie et la volatilité du marché, on constate également que la règlementation aussi impacte les cours de l’énergie. Entre évolution des Certificats d’Économie d’Energie, le cours du CO2, les investissements dans le nucléaire et le renouvelable, la fin des Tarifs Réglementés de Vente, l’évolution incertaine de l’ARENH, l’évolution du TURPE, etc., vous verrez un impact sur vos contrats ! 

Au bout du compte, pour ces prochaines semaines, nous devrons être vigilants quant aux évolutions du marché, notamment sur les prix du marché qui peuvent fortement augmenter, et les risques de capacité de marché (déséquilibre de la production et de la consommation d’énergie). 

 

Vous vous sentez perdu avec l’ensemble des termes ? Ne vous en faites pas ! WattValue peut vous aider à anticiper les impacts sur vos contrats et les adapter à votre besoin. 

 

Depuis 2006, WattValue accompagne les professionnels de toutes tailles et tous secteurs en France métropolitaine dans la négociation et la gestion de contrat d’énergie (gaz et électricité) sur le long terme. De plus, nous proposons aux professionnels un service de vérification de factures qui permet de vérifier tous les éléments dont les taxes sur les factures professionnelles d’énergie, et vous pourrez bénéficier de tous vos droits concernant votre consommation d’énergie.

Vous êtes un consommateur d’énergie mais les contrats d’énergie ne sont pas toujours clairs ? WattValue est également expert en gestion de contrat et en Garantie d’Origine. Nous vous aidons à avoir le meilleur contrat et au meilleur prix !

Entreprise aux valeurs fortes et labellisée “B Corp“, nous avons fait le choix de reverser une partie du chiffre d’affaires que nous tirons de ce service au projet “Rivières Sauvages” qui œuvre pour la protection des dernières rivières sauvages d’Europe et leur biodiversité.

 

Sources : Les échos, Le Monde, Novethic, la CRE, RTE

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !