Aujourd’hui, nous subissons les conséquences d’une crise écologique. La pandémie n’était pas prévisible par contre, le réchauffement climatique, si, comme le dit J. Jouzel dans sa tribune pour Le Parisien du 19 avril. C’est pour cela que le jour où nous devrons revenir à la vie « normale », nous ne pourrons pas reproduire le même schéma qu’avant. Nous devons absolument sortir des discours et de l’inaction générale à l’urgence d’agir. Des acteurs s’y sont mis pour un avenir responsable :  

Convention Citoyenne pour le Climat

Afin de lutter contre le réchauffement climatique, une assemblée constituée de 150 citoyens, est amenée à faire des propositions pour une transition écologique. En avril, 16 mesures ont été transmises au gouvernement (elles n’ont pas été rendues publiques puisqu’elles ne sont ni finalisées ni votées). Celles-ci concernent 4 grands points : placer la crise climatique au cœur de l’après-coronavirus, construire les bases d’une nouvelle société, repenser les relations internationales et prendre des décisions en impliquant les citoyens.

Concernant l’énergie, un plan de transformation de la société a été proposé pour une relance économique responsable et pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Également, l’amélioration de la santé et du bien-être de la société devait être une ligne directrice de la discussion.

Ces propositions permettent de replacer au centre des préoccupations la question des énergies renouvelables (EnR). A l’heure actuelle, les travaux sur les EnR sont en suspension mais pour autant, il ne faut pas les oublier. Pour répondre à une sobriété carbone, les plans énergétiques ne peuvent se passer des énergies renouvelables. Tout comme repenser la stratégie nucléaire. Il est indispensable de recentrer les priorités sur ces problématiques, alors que celles-ci sont mises à l’arrêt. Pour l’instant, 14 centrales nucléaires ont été fermé et EDF a mis l’accent sur la rénovation de centrales vieillissantes.

Réseau Action Climat

Le Réseau Action Climat est une association travaillant sur les problématiques du réchauffement climatique.

À court terme, des propositions ont été faites par le RAC pour sauver les entreprises de la faillite. Mais le réseau travaille également sur un plan d’action à moyen terme pour une sortie de crise. Ce plan d’action concerne notamment la relocalisation des entreprises et repenser local, mettre la diminution de la pollution au centre de la stratégie de l’industrie (diminution des émissions de GES, limiter les déchets, etc.) et le dernier point est de pousser les pouvoirs publics ainsi que les consommateurs à prioriser le vert, à avoir une réflexion responsable, avec entre autres des investissements fléchés vers une transition écologique.

économique et notre société ne peut pas revenir en arrière. Nous devons donc mettre en place des actions durables pour une transition responsable et justice sociale.

Le jour d’après

Le jour d’après est une plateforme de contribution citoyenne lancée par les parlementaires dont le but est la réflexion sur une sortie de crise pour une transition écologique et sociale.

La ligne directrice de la plateforme est avant tout de ne pas reproduire le même schéma qu’en 2008 avec un « retour à la normale ». L’intelligence collective permet de travailler sur des propositions justes ainsi que de voter des budgets et des lois sur l’axe sur le développement durable.

D’autres initiatives existent au sein des entreprises, des associations qui repensent le monde de demain. Par exemple, entre B Corp, nous travaillons sur un monde plus responsabilisant pour la planète, axé sur l’écologique et la société. Plus d’initiatives naîtront, plus les pouvoirs publics devront suivre : il ne faut pas laisser le choix sur l’après. Mais comment aller au-delà des faiblesses de la mondialisation et de notre système économique ?

WattValue vous accompagne dans votre transition écologique

Entreprise aux fortes valeurs, WattValue s’inscrit dans une démarche écologique et participe à la transition évidente vers un monde respectueux de l’environnement. Faire le choix d’une consommation responsable devient plus que nécessaire.

Labellisée « B Corp », WattValue fait le choix de reverser une partie de son chiffre d’affaires issu de son service d’électricité renouvelable au projet « Sites Rivières sauvages » qui œuvre pour la protection des dernières rivières sauvages d’Europe et leur biodiversité.
Vous pouvez avec nous faire le choix de l’électricité renouvelable et donner du sens à votre achat. Nous vous accompagnons pour négocier et gérer vos contrats d’électricité et consommer une énergie renouvelable française.

 

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !