Le marché de l’électricité est vaste et complexe. Touché directement par les variations de la bourse de l’énergie, les acteurs du marché ont toujours spéculé. En parallèle l’électricité est un marché largement réglementé. La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) s’occupe de faire le « gendarme » du marché. Aujourd’hui, les tendances ne sont pas aussi évidentes qu’il y a quelques mois. La crise de la Covid-19 a exacerbé la complexité du marché. La volatilité du marché de l’électricité n’a jamais été si importante. Choisir son contrat et la période d’engagement est de moins en moins évident !

img - volatilité du marché

L’incertitude du cours de l’énergie liée à la crise sanitaire

Le marché de l’énergie a été complétement bousculé suite à la crise de la Covid-19. L’industrie de l’électricité s’est adaptée au contexte : en effet, il doit impérativement y avoir un équilibre entre production et consommation d’électricité, et la situation de mars-avril 2020 n’a pas facilité cela. On a reçu jusqu’à 15% de demande en moins.

L’effet immédiat est la chute des prix de l’électricité, ce qui a permis de négocier très rapidement des contrats sur le long terme. Mais cette situation a évolué assez rapidement pour que l’électricité retrouve un prix relativement stable pour ré-augmenter dans la période estivale. Le prix de l’électricité a toujours varié mais aujourd’hui il est difficile de le prévoir. Et la réglementation n’est pas en reste.

Pour info : Le prix de l’électricité est passé en dessous du prix de l’ARENH de 42€/MWh au 29 octobre 2020. Cela n’était pas réellement prévisible. Un expert du marché peut vous aider à déchiffrer la complexité du marché. 

La réglementation s’ajoute à la volatilité du marché de l’électricité

Des réglementations incertaines, aujourd’hui, le mécanisme le moins prévisible reste l’ARENH lié à la décision sur l’avenir d’EDF. D’ailleurs, le futur d’EDF est instable, ce qui ajoute une confusion supplémentaire. Mais, la question des CEE est également posée. La 5ème période est en pleine discussion pour 2022 alors que les contrats d’énergie sont en cours de négociation. Cela est sans compter le marché de capacité, dont les enchères ont plus que doublé par rapport à 2019. Cette hausse des enchères n’est que le résultat d’un manque de certificats ainsi que de la disponibilité du nucléaire, entre autres. Chacun de ces deux éléments peuvent représenter plus 10% de la partie énergie de votre facture !

La géopolitique participe également à la volatilité du marché

Par ailleurs, le marché du carbone, ayant plus que prouvé son efficacité est mis en danger par le Brexit. A l’heure actuelle, le prix du carbone ne fait que chuter et se retrouve aujourd’hui en dessous de 25€/tonne. En plus, jusqu’au 31 décembre 2020, le Royaume-Uni est encore assujetti à l’échange de quotas mais se verra retirer les droits après cette date. Le Royaume-Uni parle d’un autre système de tarification. Encore une incertitude qui plane sur le marché de l’énergie.

De nouvelles opportunités pour vous

Les acteurs du marché envoient des signaux. Notamment l’AIE (Agence Internationale de l’Energie) qui espère un changement plus profond dans le mix énergétique avec une énergie globalement moins carbonée et surtout plus d’énergie renouvelable, en concentrant les efforts sur le solaire et l’éolien.

Vous aussi, envoyez un signal fort aux fournisseurs en tirant avantage des opportunités de marché et en choisissant une consommation d’énergie verte ! Négocié au bon moment, le coût de l’énergie renouvelable ne sera pas un surcoût dans votre contrat. Vous pourrez ainsi valoriser votre action tout en ayant un impact sur l’environnement.

 

WattValue, votre partenaire pour négocier, adapter et suivre vos contrats professionnels d’énergie

WattValue est une société de services à l’énergie pour les professionnels. Indépendante et experte sur le marché, nous vous accompagnons dans la gestion de vos contrats de fourniture d’électricité et de gaz et sur toute la durée du contrat.

Nous vous proposons de négocier vos contrats de fourniture d’énergie professionnels par les groupements d’achats d’électricité et de gaz. Grâce à ce système, vous obtiendrez des tarifs et des clauses contractuelles bien plus avantageuses que si vous y alliez seul.

Pour les entreprises qui le souhaitent, nous offrons la possibilité de certifier que tout ou partie de leur consommation d’énergie provient de sources renouvelables françaises et à faible impact environnemental.

En tant qu’entreprise labellisée « B Corp », WattValue fait le choix de reverser une partie de son chiffre d’affaires issu de son service d’électricité renouvelable au projet « Sites Rivières sauvages » qui œuvre pour la protection des dernières rivières sauvages d’Europe et leur biodiversité.

Vous pouvez envoyer aussi un signal aux fournisseurs et à l’état que vous faites le choix de l’électricité renouvelable. Nous pouvons vous accompagner pour négocier et gérer vos contrats d’électricité et consommer une énergie renouvelable française.

 

Définitions :

ARENH, Accès Régulé à l’Electricité Nucléaire Historique : EDF doit vendre 100 TWh d’énergie nucléaire aux fournisseurs alternatifs chaque année afin d’être sur un marché compétitif. En 2019, à un prix plafonné de 42 €/MWh. La loi prévoit un plafond de 150TWh mais pas de règle sur le prix. 
CEE, Certificats d’Economies d’Energie : Système de certificats pour obliger aux économies d’énergie. 
Marché de capacité : Le mécanisme de capacité a pour but de favoriser l’effacement énergétique afin de répondre à la demande en cas de pics de consommation. Les agrégateurs d’effacement et les producteurs d’énergie doivent certifier leur production. 
Marché du carbone : Echange de quotas d’émissions carbone. 

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !