Le 15 octobre dernier, nous publions un article sur l’évolution que devrait connaître le TURPE pour sa 6ème révision, qui sera effective au 1er août 2021. Le tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité est une redevance payée par les consommateurs d’électricité, collectée par les fournisseurs pour être ensuite reversée aux gestionnaires de réseaux (Enedis, ELD). Le TURPE est donc le tarif d’acheminement et tous les fournisseurs ont le même taux applicable, défini par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Au vu des paramètres retenus, de la situation de l’année 2020 et des investissements pour l’aménagement des réseaux de transport de l’électricité, le tarif risque fortement d’augmenter pour la prochaine période. Le TURPE, quel débat ! Éclairage. 

img - turpe, quel débat

Qu’est-ce que le TURPE ?

Le TURPE, quel débat !

Le TURPE est donc une quasi taxe qui permet d’avoir un réseau de transport d’électricité aux normes, sécurisé, évolutif et entretenu, par les gestionnaires de réseaux. L’entretien est constant sur le circuit mais des aménagements deviennent nécessaires. En effet, le monde de l’énergie évolue grandement. Nous n’avons plus les mêmes besoins en termes d’acheminement ni même en termes de source de production d’électricité. 

Tout d’abord, les Objectifs de Développement Durable bousculent le réseau d’électricité. Celui-ci doit être adapté à un nouveau mix énergétique : plus de renouvelable et moins d’électricité fossile, plus de production décentralisée. La question du nucléaire reste en suspens. 

Qui dit plus d’énergie renouvelable dans le réseau électrique français, dit également élargissement du périmètre. Des projets de parcs éoliens offshore vont notamment démarrer rapidement pour diversifier les sources d’électricité et surtout augmenter la capacité en France (et partout en Europe). L’offshore va prendre une place considérable dans le marché de l’énergie en France et les infrastructures du réseau doivent pouvoir l’acheminer. D’autres projets de centrales de production sont à prévoir, tout comme les investissements concernant l’acheminement. Cela va donc impacter les factures d’électricité.

La place du TURPE dans sa facture d’électricité ?

Le TURPE, quel débat !


Comme expliqué dans un précédent article, l’acheminement représente environ un tiers de la facture d’électricité. Cette partie comprend donc le TURPE. Celui-ci va se voir augmenter suite aux investissements. La volonté générale est tout de même de faire payer le moins possible au consommateur final, mais cela n’a pas l’air si simple en application. Entre le gel de la contribution suite à la période “Gilets Jaunes” qui doit être rattrapé et les investissements à prévoir, le taux du TURPE va forcément augmenter pour certains consommateurs. A la demande de RTE (Réseau de Transport d’Électricité), puis de Enedis. La CRE souhaite limiter les coûts et les répartir de manière juste, équitable et non discriminante.

Les augmentations prévues seraient comprises entre 1,5% et 5% d’augmentations par an pour RTE et 2,5% à 5% par an pour Enedis. Mais pour le moment, Enedis prévoit une hausse de 6,4% au 1er août 2021. Effet pervers : l’équilibre entre la partie fixe du TURPE (liée à votre raccordement électrique) et la partie variable (proportionnelle à votre consommation) évolue. Elle a une incidence sur une autre taxe : la CTA, calculée sur la part fixe. Cette dernière augmentant, la CTA va grimper.

WattValue, votre partenaire qui négocie vos contrats, les adapte à vos besoins et les suit dans le temps

Depuis 2006, WattValue accompagne les professionnels de toutes tailles et tous secteurs en France métropolitaine dans la négociation et la gestion de contrat d’énergie (gaz et électricité) sur le long terme. De plus, nous proposons aux professionnels un service de vérification de factures qui permet de vérifier tous les éléments dont les taxes et le TURPE sur les factures professionnelles d’énergie, et vous pourrez bénéficier de tous vos droits concernant votre consommation d’énergie.

Pour les entreprises qui le souhaitent, notre équipe d’experts propose de consommer de l’électricité et du gaz vert, français et à faible impact environnemental. Société labellisée « B Corp », WattValue fait le choix de reverser une partie du chiffre d’affaires issu de ce service d’énergie renouvelable au projet « Sites Rivières Sauvages » qui œuvre pour la protection des dernières rivières sauvages et leur biodiversité.

 

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !