Depuis quelques années, la France poursuit sa transition énergétique en diminuant l’impact écologique de ses activités. Que ce soit à travers les entreprises, les pouvoirs publics ou les citoyens, de nombreux secteurs sont touchés. Malgré cela, les fournisseurs Internet n’ont pas vraiment été impactés par ces bouleversements. C’est pourquoi il est grand temps de savoir quel fournisseur permet de réduire son impact environnemental.

Internet Free, Bouygues, SFR et Orange : bilan des principaux fournisseurs

Si on dresse le bilan des principaux fournisseurs box, on est bien obligé d’admettre que l’écologie n’est pas leur fort. En termes écologiques, choisir un forfait Internet Free comme la Freebox Delta ou un abonnement Bbox chez Bouygues Telecom aura le même impact. Il en sera de même avec un forfait Orange ou SFR.

En effet, puisque la préoccupation écologique n’était pas prépondérante lorsque ces fournisseurs d’accès à Internet (FAI) se sont lancés, ils accordent encore peu d’importance à la transition énergétique. Vu le coût titanesque des travaux permettant de diminuer l’impact environnemental des FAI, on peut parier qu’ils ne le feront que si une majorité de consommateurs le réclame.

 

Faire un test de débit pour réduire son impact environnemental

Maintenant que la question des principaux fournisseurs d’accès à Internet (FAI) est réglée, il pourrait être le moment de se tourner vers des solutions alternatives. Ceci étant dit, au préalable, il est important de tester votre connexion.

Effectivement un test débit ADSL gratuit, comme celui proposé ici, permet de connaître la vitesse de votre connexion afin d’estimer vos besoins. Selon vos habitudes sur Internet, vous savez si votre connexion actuelle est suffisante ou non. En faisant un test de débit ADSL ou fibre, vous serez à même de choisir un nouvel abonnement qui ne consomme pas inutilement de l’énergie ou de la bande passante.

 

Les fournisseurs d’accès à Internet alternatifs

Si vous cherchez réellement à réduire votre impact environnemental lorsque vous utilisez Internet, il faut vous tourner vers des fournisseurs d’accès à Internet alternatifs. Dans l’Hexagone, on a tendance à croire que les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) principaux que sont Orange, Free, SFR et Bouygues Telecom sont les seuls fournisseurs du marché.

Pourtant, de nombreuses entreprises (souvent regroupées au sein de la Fédération des Fournisseurs d’Accès Internet Associatifs) offrent de bonnes alternatives. En se fondant sur des modes de fonctionnement plus écologiques et plus éthiques, on peut notamment citer :

  • French Data Network – FDN (couverture nationale)
  • Rézine / Francilien.net / Sameswireless (couvertures locales)
  • Céleste (couverture pour les professionnels)

Le monde des FAI est souvent plus actif qu’on ne le croit et cela vaut aussi en matière d’écologie. Pour en apprendre davantage sur les dernières initiatives sur le sujet n’hésitez pas à cliquer ici

Réduire son impact environnemental sur Internet

Bien sûr, vouloir trouver le fournisseur d’accès à Internet le plus écologique est une entreprise tout à fait louable, mais il ne faut pas oublier que le plus gros impact environnemental d’un internaute passe par son utilisation d’Internet.

Depuis quelques années, des chercheurs se sont penchés sur le bilan écologique du numérique et le résultat s’est avéré peu reluisant. Heureusement, ce n’est pas une fatalité et il est possible d’adopter de bons réflexes.

Par exemple, vider sa boîte mail, éviter d’envoyer des mails groupés ou se désinscrire des newsletters qui ne sont pas pertinentes est un bon début. Quand on sait que l’envoi d’un seul mail consomme autant d’énergie que l’allumage d’une bouilloire, on comprend assez vite l’intérêt de faire attention.

On peut également privilégier des moteurs de recherche écologiques plutôt que Google. Ces alternatives permettent d’agir pour l’environnement en compensant votre activité numérique sans sacrifier la pertinence de vos recherches. C’est un avantage indéniable pour l’environnement. Dans cette catégorie on peut notamment citer :

  • Ecosia (plante des arbres grâce aux revenus publicitaires générés par les recherches.)
  • Lilo (annule ses émissions de GES grâce à certains projets de compensation carbone.)

En définitive que ça soit grâce à un FAI éco-responsable ou en adoptant les bons réflexes, il est possible de réduire son impact environnemental en utilisant Internet. Il ne reste qu’à vous lancer.

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !