L’énergie éolienne connaît une forte impulsion dans le mix énergétique français, au même titre que le photovoltaïque. L’éolien connaît donc un développement important mais ne peut se suffire à lui-même. Il impacte ou va impacter votre facture d’électricité en raison de son intermittence et des perspectives limitées. A tord ou à raison. L’énergie éolienne doit forcément être complétée par une énergie pilotable. Mais alors : l’éolien, des hauts et débats ? Regardons les perspectives et les impacts à considérer sur vos contrats du développement de l’éolien.

Pour info : L’hydroélectricité est déjà bien installée dans le mix énergétique français et européen. Maintenant, l’objectif est d’implanter des éoliennes (terrestres et offshores) dans le paysage français et de développer le photovoltaïque. En 2019, la production éolienne représentait 7,2% de la consommation électrique française et au 30 juin 2020, la puissance raccordée au niveau national était de 16 998 MW (en capacité terrestre). Par comparaison, une centrale nucléaire a une puissance de 900MW. L’éolien offshore n’est pas encore présent sur le territoire, seuls de rares parcs sont présents en Europe (au large du Royaume-Uni, de l’Allemagne, du Danemark, de la Belgique et du Portugal). Donc l’éolien, des hauts et débats depuis son début de popularité. 

éolien, des hauts & débats img

L’éolien, des hauts et les débats : lesquels et pourquoi ?

 

Depuis le début du premier confinement, un retard des projets de renouvelable a été constaté. Pour le plan de relance, les acteurs concernés demandent une priorité pour leurs projets. Elizabeth Borne, dans ses anciennes fonctions, appuyait ces demandes. L’AIE (Agence Internationale de l’Energie) réclame également une accélération de l’augmentation de la part de renouvelable dans le mix énergétique global. Les projets éoliens ont d’ores-et-déjà été multipliés par 5 (les projets solaires ont été multipliés par 10) au cours des années 2010. L’intérêt de l’éolien se constate également sur son coût, qui a reculé de 10% en un an et se rapproche de plus en plus de celui du nucléaire.

 

Des objectifs politiques

En ce moment, nous constatons une volonté politique de développer les énergies renouvelables et de pousser les objectifs sur le système éolien. En effet, la demande est claire : l’éolien est un système qui doit être mis en avant dans les projets, au même titre que les projets de photovoltaïque. La Commission européenne de Bruxelles réclame d’ailleurs une augmentation de la capacité offshore d’ici 2050.

Elle est actuellement en train de débattre sur la nouvelle stratégie à aborder. Mais nous avons tout de même connaissance de certains chiffres :

  • 450 GW de capacité éolien offshore en 2050 avec une augmentation progressive
    • Installer 7 GW d’énergie marine par an jusqu’en 2030
    • Augmenter la puissance à 18 GW d’énergie marine jusqu’en 2050

Les discussions de Bruxelles vont se terminer fin-novembre. Les questions qui se posent face à ces chiffres sont :

  • Connaissant le rythme actuel de l’évolution du système, est-ce que l’ambition n’est pas irréaliste ?
  • Quels plans sera proposé pour atteindre ses objectifs ? Et à quel prix ?

Avant les annonces officielles, la commission a prévu des plans d’engagement nationaux avec une certaine souplesse législative, notamment sur des projets hybrides. Elle prévoit également un plan européen afin d’atteindre ces objectifs. D’où l’éolien, des hauts et débats.

En parallèle, sur le plan national, les projets de parcs éoliens ont de moins en moins besoin de subventions publiques, ce qui aide au développement du système. Par exemple, des projets de PPA* (Power Purchase Agreement) s’inscrivent dans les plans environnementaux des entreprises telles que Google, Facebook, Décathlon ou encore le Groupe Crédit Agricole. Ces projets sont financés par les sociétés directement.

 

Mais alors, quelle énergie choisir ?

 

L’ensemble des réglementations et des débats sont complexes et cela n’aide pas dans le choix de son énergie. Donc prendre la décision volontaire du renouvelable va dans le sens de l’histoire (Garantie d’Origine, PPA). À l’heure actuelle, peu de systèmes répondent à tous les besoins, soit en raison de l’intermittence soit en raison de la pollution ou de l’acceptabilité (nucléaire par exemple). Avantages et inconvénients doivent être soupesés pour garantir un accès à l’électricité abordable, fiable et planifiée sur le long terme. Pour garantir la fourniture d’électricité, une ligne est apparue dans vos facture : la capacité. Elle a été ajoutée pour inciter les fournisseurs à investir dans les moyens de production nécessaires à la fiabilité de votre fourniture.

Pour savoir comment comprendre au mieux les impacts de cette transition sur vos contrats, entourez-vous d’experts !

 

WattValue négocie, adapte et suit vos contrats d’électricité et de gaz professionnels dans le temps

 

WattValue est une société de services à l’énergie pour les professionnels. Indépendante et experte sur le marché. Nous vous accompagnons dans la gestion de vos contrats de fourniture d’électricité et de gaz et sur toute la durée du contrat. Nous vous proposons de négocier vos contrats de fourniture d’énergie professionnels par les groupements dachats d’électricité et de gaz. Grâce à ce système, vous obtiendrez des tarifs et des clauses contractuelles bien plus avantageuses que si vous y alliez seul. Pour les entreprises qui le souhaitent, nous offrons la possibilité de certifier que tout ou partie de leur consommation d’énergie provient de sources renouvelables françaises et à faible impact environnemental.

En tant quentreprise labellisée « B Corp », WattValue fait le choix de reverser une partie de son chiffre daffaires issu de son service d’électricité renouvelable au projet « Sites Rivières sauvages » qui œuvre pour la protection des dernières rivières sauvages dEurope et leur biodiversité. Vous pouvez envoyer aussi un signal aux fournisseurs et à l’état que vous faites le choix de l’électricité renouvelable. Nous pouvons vous accompagner pour négocier et gérer vos contrats d’électricité et consommer une énergie renouvelable française. 

 

PPA (Power Purchase Agreement) : « Le Power Purchase Agreement, également connu sous les noms de « Corporate PPA » ou « PPA », est un contrat d’achat d’énergie de long terme (généralement pour une période minimale de 5 ans, mais généralement allant de 10 à 20 ans), signé en gré à gré entre un producteur d’énergie renouvelable et un consommateur professionnel d’énergie. » WattValue

Intermittences : « Les sources d’énergie intermittentes sont les sources de production d’énergie renouvelable correspondant à des flux naturels, qui ne sont pas disponibles en permanence et dont la disponibilité varie fortement sans possibilité de contrôle. » Wikipédia

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !