Le monde avance. Depuis notre article couvrant les risques des contrats d’énergie pour 2023, l’environnement a changé. Tout va bien : vous avez suivi nos conseils. Vous avez signé un contrat de fourniture pour l’an prochain. Vous avez même peut-être une idée de vos budgets. Pourtant, même pour 2022, tout n’est pas encore clair. Vous vous posez des questions sur votre prochain contrat (gaz ou électricité) ? Etes-vous éligibles à des aides gouvernementales ? Un black-out est-il d’actualité ? Un point s’impose !  

Des coupures sont envisageables

RTE vient de mettre à jour ses prévisions d’équilibre offre et demande de l’électricité pour cet hiver. Bonne nouvelle : la France ne se retrouvera pas dans le noir. L’effondrement du réseau électrique est improbable. Pas de blackout donc. Mais, le responsable du Réseau de Transport d’Electricité reconnait  certains défis. Par exemple, EDF n’a pas encore réussi à remettre toutes ses centrales nucléaires en fonctionnement. Des coupures tournantes et ponctuelles sont envisageables en janvier 2023, notamment le matin ou le soir et surtout si l’hiver devient rigoureux.

La pluviométrie (qui remplit les barrages hydro-électrique) nous aide. Le vent souffle. L’automne est doux. Et la consommation, notamment industrielle, a chuté au global de 5 à 7%. Cette baisse de consommation est considérée structurelle. Néanmoins, il faudra être vigilant dans les semaines à venir. Le signal « Ecowatt » vous informe. Nous l’avons installé sur notre blog. Le marché continue donc à anticiper de la tension. Celle-ci se traduit dans les prix de marché de gros. Même s’ils ont baissé depuis les plus hauts de cet été, les prix de gros 2023 oscillent autour de 400€/MWh. Et les propositions de contrat de fourniture sont à l’avenant avec des hausses salées pour 2023.

Mon contrat est-il bon ?

Il conviendrait déjà de définir ce qu’est un bon contrat d’électricité. C’est déjà celui qui vous permet de continuer votre activité. C’est aussi celui qui a été signé avant la clôture du guichet ARENH. Pour rappel, pour un consommateur professionnel moyen, l’ARENH à prix régulé (42€/MWh en 2022) représente 50% de votre fourniture d’électricité. L’achat au marché de gros (400€/MWh donc) complète la formation du prix proposé. Le guichet de demande d’ARENH auprès de la CRE a fermé ce 21 novembre. Si votre contrat d’électricité n’a pas été finalisé avant cette date, il est probable que votre fournisseur ne pourra plus vous en intégrer. Les prix seront alors 100% marché.

Pour vous aider à évaluer une offre de fourniture, la CRE publie des « références de prix de l’électricité pour les PME« . Ces prix intègrent de l’ARENH, l’achat de l’énergie au marché, l’accès au réseau ou encore les marges et couvertures de risques des fournisseurs. Le prix de référence pour un client C4 (plus de 36kVA) consommant uniformément sur l’année 2023 est de 390€/MWh. Date de publication : 15 novembre 2022.

Un peu d’aide sur vos contrats : contactez-nous ou consultez la checklist du médiateur de l’énergie.

Et les aides de l’état ?

Pour 2022, un « guichet d’aide au paiement des factures de gaz et d’électricité  » est en place. Jugé trop complexe, il est en cours de simplification. Une entreprise est éligible si sa facture est multipliée par 1,5 par rapport à 2021 et que les dépenses d’énergie dépassent 3% du chiffre d’affaires 2021. Une déclaration sur le site des impôts est nécessaire. 2023 est aussi regardé attentivement et les aides se confirment petit à petit :

  • Pour toutes les entreprises, le projet de loi de finance en discussion au parlement proroge la baisse de la TICFE à son taux le plus bas (0,5€/MWh ou 1€/MWh) : sans cette baisse, la TICFE serait remontée, sauf cas particuliers, à 22,5€/MWh au 1er février 2023 (son niveau de 2021). C’est la ligne CSPE sur vos factures
  • Les très petites entreprises (TPE), ayant un compteur de puissance inférieure à 36kVA (« C5 »), bénéficient du bouclier tarifaire mis en place pour les particuliers (hausse du prix de l’électricité contenue à 15% au 1er février 2023, par rapport à la référence de février 2022)
  • Les TPEs et PMEs ayant un compteur de puissance supérieure à 36kVA (C1 à C4) bénéficient de la baisse de la TICFE. Est rajouté un « amortisseur électricité« . Dès lors que le prix d’approvisionnement « marché » du contrat est supérieur à 325€/MWh, la fraction au-delà de 325€/MWh fera l’objet d’une aide forfaitaire calculée sur 25% de la consommation. Le plafond de calcul étant de 800€/MWh, l’aide maximum sera d’environ 120€/MWh (25% de la différence entre 800€ et 325€). Cette aide forfaitaire sera calculée directement par votre fournisseur et appliquée à votre facture
  • Pour les ETI et grandes entreprises, le guichet d’aide déjà disponible en 2022 est prolongé en 2023

Le gaz sous surveillance renforcée

Baisse des prix de gros du gaz et de l’électricité depuis cet été, stockages de gaz pleins au-delà des objectifs (95%)… il pourrait être simpliste de considérer que nous voyons la sortie du tunnel. Pourtant, on ne peut ignorer l’alerte de l’AIE (agence internationale de l’énergie) qui met en garde l’Europe sur les risques d’approvisionnement de gaz sur les 12 prochains mois. Leur analyse montre que 30 milliards de m3 de gaz pourraient manquer pour reconstituer les stocks après le passage de l’hiver 2022-23 : on parle de 30% des volumes nécessaires au stockage. La différence provient du volume de gaz Russe livré avant l’embargo européen de cet été. Ce volume ne sera plus disponible sur 2023 et le GNL (Gaz Liquéfié livré par bateau méthanier) pourrait ne pas suffire à compenser la baisse des livraisons provenant de Russie. La demande chinoise pourrait aussi augmenter et créer une tension supplémentaire sur le marché mondial. Il y a cependant des signes positifs : les opérateurs de stockage annoncent qu’ils pourraient sortir de l’hiver avec 30% de gaz en plus qu’en moyenne.

Vos contrats d’énergie : pensez à 2024

La conclusion difficile des contrats de fourniture pour 2023 nous apprend qu’il ne faut jamais attendre une baisse hypothétique. La complexité des aides ou des contrats augmente. WattValue vous accompagne à toutes les étapes de la gestion de vos contrats d’électricité ou de gaz. Négociation des contrats, compréhension des conditions, projection des budgets, vérification des factures. Nous vous proposons également les outils pour suivre au plus près votre consommation et voir le résultat de vos actions de sobriété.

Contactez-nous !

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !