Dans notre précédent article « Mécanisme ARENH – Quelles réformes peuvent être mises en oeuvre », nous vous expliquions les différentes hypothèses ou analyses d’économistes sur l’évolution du mécanisme ARENH. Le mécanisme ARENH reste un sujet de débats dans le secteur de l’énergie et dans l’actualité avec un impact direct sur le budget énergie des consommateurs. Dans cet article intitulé « Mécanisme ARENH : le grand flou domine », on vous donne les derrières informations sur ce sujet – et ce qui pourrait encore changer.

Tarif Réglemnté de Vente de l'Electricité

 

Téléchargement guide « 4 questions à se poser pour négocier son contrat de fourniture d’énergie »


Mise à jour du 01 Octobre 2019

On sait maintenant que le gouvernement maintiendra le plafond à 100TWh et le prix à 42€ pour 2020. Le volume sera donc “plafonné” ou “écrêté”. Ces informations on été publiées le 1er Octobre sur le site du ministère.

La demande 2020 des fournisseurs alternatifs est anticipée de manière assez consensuelle à 135TWh – Le volume manquant (environ 1/3) devra être acheté par votre fournisseur à un prix de marché défini dans les CPV (en général un prix de marché après mi-novembre)


Le mécanisme ARENH : qu’est-ce-que c’est ?

Le mécanisme « Accès à l’Electricité Nucléaire Historique », également connu sous le nom de « mécanisme ARENH », est un mécanisme régulé qui permet aux fournisseurs alternatifs d’électricité de bénéficier de l’énergie nucléaire historique produite par EDF à un prix qui n’est pas soumis aux fluctuations des marchés de gros de l’électricité.

A ce jour, le prix fixé dans le cadre du mécanisme ARENH est de 42 € / MWh. Quant au volume fixé dans le cadre de ce mécanisme, il est de 100 TWh / an (à titre de référence, la consommation annuelle française est de 474 TWh en 2018 (source : Bilan Electrique 2018 RTE)) et distribué au prorata du portefeuille clients des fournisseurs alternatifs qui en font la demande.

Dans la loi de programmation pluriannuelle de l’énergie, il est prévu que parmi les éléments pouvant être pris en compte pour réviser ce prix figurent notamment l’évolution de l’indice des prix à la consommation et celle du volume global maximal d’électricité nucléaire historique pouvant être cédé. On parle ici des volumes  et du prix de l’ARENH pour 2020 – deux paramètres fondamentaux dans l’établissement des prix des contrats des consommateurs.

Quels sont les dernières informations

 

Si l’on en croit un article du Parisien du 25 Septembre 2019, 2 évolutions seraient dans les cartons :

  1. Le prix de l’ARENH augmenterait à 45€, une nécessité selon EDF pour garantir sa rentabilité, faire passer la scission en 2 entités (production et commerce + énergie renouvelable) et continuer à investir. EDF considère aussi que l’électricité nucléaire est bradée alors que le prix de gros est largement plus élevé
  2. Le volume d’ARENH ne changerait pas, ce qui est une surprise alors que les fournisseurs alternatifs avaient bon espoir de voir ce volume augmenter à 150TWh

Toujours selon Le Parisien, le simple fait d’augmenter le prix de l’ARENH se traduirait par une augmentation des Tarifs Réglementés de Vente (TRV) de 3,5% à 4%

Consommateur professionnel, comment suis-je impacté ?

 

La plupart des consommateurs professionnels ne sont plus éligibles au TRV ou ont fait le choix de contrats de marché. Les situations sont différentes si vous avez déjà négocié votre contrat pour 2020, contrat qui inclut peut-être une part d’ARENH ou si vous allez négocier ce contrat dans les semaines à venir.

Dans le premier cas, tout dépend des conditions particulières de votre contrat. Il est fort probable que votre contrat est indexé sur l’ARENH. Cela signifie que si le prix de l’ARENH monte et si le volume reste plafonné à 100TWh votre prix du MWh sera révisé dès le 1er Janvier. On comprend très bien pourquoi l’augmentation du prix de l’ARENH va impacter votre prix du MWh : votre prix a été construit en considérant un certain pourcentage d’ARENH à 42€. Toute augmentation de ces 42€ va vous être appliqué proportionnellement à ce pourcentage d’ARENH. Si le volume est plafonné, l’équation est plus complexe – en effet, cela signifie que le pourcentage théorique d’ARENH utilisé pour construire votre prix du MWh doit être révisé à la baisse. Votre fournisseur a moins de volume d’électricité nucléaire pour vous fournir que ce qu’il pensait. Il va donc tout simplement devoir acheter ce manque sur le marché de gros à un prix qui à ce jour est largement au dessus du prix de l’ARENH. Et va vous répercuter automatiquement ce prix sur votre contrat. Ce scénario est très probable car en 2018 la demande de volume d’ARENH était de 135TWh pour un volume de 100TWh disponible. En résumé, le scénario du Parisien se traduit par un double impact sur le prix que vous pensiez avoir négocié pour 2020.

Dans le deuxième cas, vous et les fournisseurs êtes dans l’incertitude. L’équation est très complexe et le flou va régner. Vous pouvez décider de ne prendre aucun risque et de partir sur un contrat dit 100% marché. Ou intégrer de l’ARENH – à charge pour vous de négocier les conditions de révision de votre prix en fonction d’évolutions réglementaires encore inconnues autour de l’ARENH. Encore faut il que vous ayez une bonne maîtrise de ce mécanisme très complexe de l’ARENH et que votre fournisseur soit complètement transparent dans ses conditions contractuelles et soit prêt à les discuter.

Vous pouvez déjà en apprendre un peu plus sur l’ARENH en consultant notre article de définition.

Vous pouvez également rejoindre nos groupements d’achats d’électricité pour vous appuyer sur notre expertise.

WattValue, le partenaire des entreprises pour bénéficier d’une électricité à un prix juste et transparent

 

Présent depuis plus de 12 ans sur les marchés de l’énergie, notre équipe d’experts accompagne les consommateurs professionnels de toutes tailles et tous secteurs, en France métropolitaine, dans la négociation et gestion de long terme de leurs contrats de fourniture d’électricité et de gaz.

WattValue propose une négociation optimisée des contrats de fourniture d’énergie professionnels sur le long terme grâce à son système d’achats groupés de gaz et d’électricité. Ce système permet d’obtenir des tarifs ainsi que des clauses contractuelles plus avantageux que si vous y allez seul.

Une fois le contrat de fourniture d’énergie négocié, notre équipe accompagne les entreprises sur toute la durée de vie du contrat négocié. Cet accompagnement passe, notamment, par un service de vérification de la facturation ou bien encore différentes optimisations (par exemple, le TURPE).

Pour les entreprises qui le souhaitent, nous leur offrons la possibilité de certifier que tout ou partie de leur consommation d’énergie provient de sources renouvelables françaises et à faible impact environnemental. En tant qu’entreprise labellisée « B Corp », WattValue fait le choix de reverser une partie de son chiffre d’affaires issu de son service d’électricité renouvelable au projet « Sites Rivières sauvages » qui œuvre pour la protection des dernières rivières sauvages d’Europe et leur biodiversité.

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !