Face à la crise sanitaire, la société a réussi à surmonter certains obstacles. Ce qui était impensable il y a de ça 20 ans, s’est appliqué immédiatement après l’annonce du confinement. L’ère du numérique s’est imposée et grâce à cela, une partie de l’activité peut continuer de tourner. Toutes les activités ne sont pas fermées – nous pensons tout de même aux plus de 10 millions de personnes subissant le chômage partiel -, nous pouvons avoir du lien avec l’extérieur, grâce aux réseaux sociaux, grâce aux téléconférences, pour les plus chanceux grâce à des casques de réalité virtuelle, etc. Nous pouvons dire à l’unanimité que l’économie numérique est la grande gagnante de cette période. Mais qu’en est-il de l’impact de la consommation numérique ?

Quel est le fonctionnement du numérique ?

Un site internet peut être en ligne grâce à des serveurs. Pour que cela fonctionne, le site consomme de l’électricité pour les alimenter. Ce qui utilise également les ressources dont l’électricité pour le fonctionnement, ce sont les routeurs, le réseau, le poste de consultation et tous les matériaux nécessaires à la fabrication. Lorsque nous regardons une vidéo, la consommation électrique est très importante puisqu’il faut générer assez d’énergie pour qu’elle soit encodée, stockée, diffusée, lue sans coupure, etc.

Les chiffres clés de la consommation numérique globale

Les consommations du numérique viennent de l’ensemble de la chaîne. Sur ses 10% de consommations mondiale d’électricité, 30% provient des équipements de terminaux, 30% des data centers et les 40% restant du réseau en lui-même (l’autoroute de l’information, expliqué par ECOCO2).

Globalement, l’empreinte en matière d’énergie peut être comparée de cette manière :

  • Émissions de gaz à effet de serre: équivalent de 116 millions de tour du monde en voiture, (soit 42 000 kilomètres) ou l’équivalent d’1,5 milliards de salariés parcourant tous les jours 25 km aller et retour pour aller au travail, pendant 1 an.
  • Consommation d’eau: équivalent de 242 milliards de packs d’eau (9 litres) soit 3,6 milliards de douches.
  • Consommation électrique: équivalent de 82 millions de radiateurs électrique allumés en permanence.

Nous pouvons parler de gaspillage d’énergie (et d’eau). Les consommateurs/internautes sont toujours plus impatients, les routeurs, les serveurs, les box sont constamment allumés.

Par exemple, bien qu’inactif, un serveur consomme 100 W (un serveur actif consomme 200W), alors qu’il pourrait simplement être éteint, et ne rien consommer. Mais cela pourrait nuire à l’utilisation du net la nuit, par exemple. Et la navigation serait moins rapide. Également, allumer une box internet prendrait près d’une minute 30, ce qui est trop lent pour l’utilisateur. Et c’est pour cela qu’elle est constamment allumée.

L’impact environnemental du numérique représente 62% d’émissions de GES donc 35% liés à la fabrication des équipements. D’ici 2025 nous pouvons prévoir le double.

Bien que l’impact du numérique soit fortement lié aux équipements de terminaux et aux datacenters, nous pouvons limiter notre impact, tant sur notre consommation personnelle que professionnelle du numérique.

Quelques écogestes

  • Éteindre ses appareils numériques lorsqu’ils ne sont pas utilisés (ne pas mettre en veille),
  • Éteindre sa box internet
  • Réduire le nombre de ses objets connectés (téléphones, tablettes, télévisions, ordinateurs, enceintes connectées, combien en avez-vous et avez-vous besoin de tout ?)
  • Réduire les onglets inactifs lors de vos recherches internet
  • Supprimer les mails inutiles, limitez les newsletters, etc.
  • Utiliser des moteurs de recherches responsables (ecosia, lilo, qwant, etc.)

Chez WattValue, nous avons créé une solution pour réduire la consommation énergétique de votre site internet.

Avec Internet Vert, vous pouvez estimer la consommation électrique de votre site selon le trafic réel de vos pages internet. Choisissez une électricité plus respectueuse de l’environnement, d’origine française et renouvelable. Grâce à son additionnalité à Rivières Sauvages, label de protection de la biodiversité des cours d’eau, votre consommation sera plus engagée.

La solution : https://www.wattimpact.com/Garanties.aspx

Pin It on Pinterest

Partagez cet article

Ce contenu vous a intéressé ? Partagez le avec vos amis !